Et voilà le grand jour est arrivé… Nous avons organisé notre première randonnée. L’occasion de se surpasser un peu.
Bon elle était réservée aux membres du club mais c’est aussi bien. Elle était organisée de sorte que l’on pouvait choisir différents bouts de parcours pour allonger ou alléger la sortie et se retrouver en un point central faisant ravitaillement. L’autre particularité était qu’il n’y avait pas de balisage, il fallait donc utiliser son GPS…

Au départ, deux équipes :
– Quentin, Jean-Michel et Félix partant pour faire la «totale», donc environ 63km/800D+
– une grosse troupe avec Dany, Lætitia, Matthieu, Patrick, Mumu, Martine, Béa, Jacky, Patrice, Christine, Cécile et Sébastien.
J’espère n’avoir oublié personne…
Il ne faut pas oublier l’équipe «ravito» : Fifi et JB…

Au départ de 7h30 : un confiant et deux pétochards (ouais… j’ai rien foutu de l’été, je vais mourir, ca va être dur, etc) :

Une fois les gugusses partis, JB et Fifi partirent s’installer dans les bois à attendre les «clients» :

Bon, autant l’avouer tout de suite, le panneau n’est pas de notre cru, nous l’avons trouvé en arrivant sur place. Visiblement, une mystérieuse course allait prendre place dans le coin… Nous avons donc espéré que cela n’interfèrerait pas trop avec notre petite organisation.

Vers 8h30, pendant que la seconde équipe partait de Saint-Arnoult, les trois gaillards arrivèrent au ravito, assez heureux et Félix fanfaronnant en tête :

Les voilà à prendre leur petit ravitaillement et discutailler le bout de gras un petit moment. Ils repartirent donc sur la boucle des «grimpettes» sur les bois de Rochefort…

Durant ce temps un reporter anonyme avec accent du sud ayant des similarités capillaires avec un certain M. Propre faisait un reportage infiltré dans la seconde équipe :

En attendant, notre gentleman farmer, Fifi du Plessis de la Haute-Rémarde, comte de l’Orge et duc de Rochefort sortait sa flasque «Bob Marley» chargée d’un breuvage des caraïbes (à défaut d’avoir des plantes à brûler et qui font rigoler)… Bref, de quoi réchauffer les deux valeureux :

Comme ils n’avaient rien d’autre à faire, les voilà à préparer des verres personnalisés :

Vers 10h00 voilà nos amies randonneuses qui pointent le bout de leur nez, Sophie et Monica avait prévu de nous rendre visite :

Immédiatement suivies par les braves des «grimpettes» :

Et à peine quelques minutes plus tard, dans un timing rêvé par les organisateurs, le second groupe :

Et voilà les bavardages au ravito, et toi tes vacances, gnagnagna, alors ?, quoi de neuf ?, t’as pas dix balles ?, tu gonfles à combien ?, t’es monté en tubeless; bref du blabla assez joyeux :

Et hop voilà tout que tout le monde repart d’un coup mais en modifiant légèrement les équipes. Matthieu et Jacky partirent avec Quentin, Félix et Jean-Michel…

Pendant ce temps, Fifi et Jean-Baptiste tuèrent l’ennui (ils n’avaient déjà plus rien à se dire depuis 8h05…) en chassant un peu de faune sauvage :

C’est alors qu’avec les deux visiteuses ils fomentèrent leur dernier coup tordu : l’organisation surprise d’un ravito de fin avec vraie saucisse/merguez dans du pain, bière et chips, plus dessert! Sophie ayant proposé d’accueillir chez elle tout ce beau monde.

Notre reporter infiltré a réussi, sans être découvert à envoyer des photos de la troupe, ici dans la sente des bonnes femmes sur Clairefontaine-en-Yvelines :

puis au passage de la mort derrière le Moulin de Vilgris, en fait un charmant petit pont de pierre :

C’est aux environs de 12h00 que les premiers revinrent de la boucle «longue», certaines têtes étaient nettement moins fraîches!

Un petit ravito et les voilà repartis sur le retour «long» (avec une dernière surprise pour leurs cuisses). Quinze minutes après voilà l’autre équipe de retour!

Et voilà le dernier ravitaillement :

Miam, groumpf, miam, miam, slurp

Au moment de partir voilà que la fameuse course concurrente se pointe! Il s’agissait d’une épreuve de la coupe de france vélo de route féminin! Alors nous avons attendu de les voir passer :

Brochette de VTTistes…

L’épreuve consistait en quatre boucles dans le coin pour un total de 120km! Sachant que la boucle passait par la montée de Montjoie (ouf!). Bravo…

Et comme les gaulois de la BD nous voilà donc à finir cette randonnée chez Sophie :

Alors pour les perfs on a :
– Félix, Quentin et Jean-Michel: 63km/830D+,
– Jacky et Matthieu : 48km/600D+
– Dany, Lætitia, Patrick, Mumu, Martine, Béa, Patrice, Christine, Cécile et Sébastien : 38km/400D+

De belles performances pour tout le monde! Pour une reprise, bravo!