Mais quel beau linge au départ! 19 présents, frais et reposés : Béa F., Lætitia, Fifi, Stéphane, Mumu, Lionel, Laurent, Vincent F., Jean-Baptiste, Fabien, Patrice, Quentin, Dany, Martine, Patrick, Béa, Sébastien, Jean-Michel et Jacky… Ouf, la liste s’allonge, je vais me faire des ampoules aux doigts…

Avant toute chose, je me dois de mentionner la performance de notre Fifi-brindille-d’acier qui a bouclé son périple au Mont-Saint-Michel comme prévu en 4 jours. Il devrait bientôt nous transmettre quelques clichés souvenirs, même s’il n’a pas trop pris le temps d’en prendre concentré qu’il était à assurer ses 100km/jour! Bref, c’est notre StAr du mois! Bravo Fifi!

On a donc décidé de faire 3 groupes :

  • un permettant de tester Vincent F. qui vient de nous rejoindre avec Lætitia, Patrick, Fifi et Jean-Baptiste,
  • un pour aller se faire les cuisses avec Jean-Michel, Jacky, Fabien, Stéphane, Quentin et Lionel,
  • et le dernier pour faire un tour plus habituel avec le reste de la troupe!

Le groupe «démarrage» a décidé de partir tranquille sur les Meurgers pour reprendre le bois de Saint-Benoît tranquillement et rejoindre Clairefontaine. Vincent qui a beaucoup fait de route par le passé n’a pas eu trop de problème à démarrer, on a donc décidé de tester quelques petites côtes et singles. Une fois les étangs de Clairefontaine passés on a repris en remontant sur le vieux chemin de Saint-Arnoult :

Voilà qu’arrivés en haut, nous croisons le groupe «médian» mené par Sébastien et sa bonne humeur! Je ne suis pas complètement certains qu’ils n’avaient pas improvisé n’importe quoi (j’ai quelques preuves en vidéo que je ressortirais à l’occasion pour le faire chanter) mais bon, ils avaient l’air heureux :

Nous les avons donc laissés pour nous engager vers l’Étang d’Or par le single du coin du bois. Bon Lætitia y a lacéré ses jambes et ne portera donc pas de jupe ou robe (enfin comme d’habitude quoi). Nous avons ensuite fait le tour de l’étang, repris le Haut-Levé pour filer sur le GR entre Clairefontaine et la Celle-les-Bordes. Une fois le petit single du Carrefour aux Loups passé, et qui nous a permit de tester l’agilité guidonesque de Vincent, nous avons descendu le Grand Veneur jusqu’au carrefour de Sainte-Scariberge où Vincent faisait encore bonne figure :

Je l’aurais, un jour je l’aurais…

En rentrant par la Poterie, voilà t’y pas qu’on croise le groupe des «cuisses d’acier»! Bon, Lionel et Jean-Michel avaient l’air frais mais je n’en dirais pas tant des autres (pas de nom, pas de nom on a dit) qui tiraient un poil la langue! Évidemment nous ne nous sommes pas privés de les charrier puisqu’il montaient alors que nous descendions sans difficultés! Faut savoir choisir la bonne direction!

Ensuite nous sommes rentrés par la sente des mulets puis le GR. Au final le groupe a fait 32km/250D+. Vincent aura droit à d’autres difficultés les prochaines fois!

Le groupe des joyeux drilles mené par Sébastien semble avoir réussi à trouver le chemin de la Ferme des 4 étoiles à la petite Hogue (pour ceux qui ne connaissent pas, on y trouve des produits locaux et bio, légumes et viande). Sans doute ont-ils été attirés par l’odeur du sirop de framboise pétillant… Bref, ils ont dépensé toutes leurs éconocroques à boire des jus dans la bonne humeur (et au soleil) :

Le groupe crânes rasés et framboises…

Au final le groupe a terminé avec 36km/250D+/jus-de-framboise++. La vidéo du groupe :

Le groupe «fais-moi-mal-Johnny-Johnny-Johnny» a lui roulé 41km/550D+. Fabien a réussi non seulement à se faire mal aux cuisses mais à détruit sa roue libre (le vélo a dû souffrir). On se demande si c’est pas une astuce pour essayer de se trouver un peu de repos à bon compte :

Oups, il ne me reste qu’un cliquet!

Bravo pour une reprise du club, ça remplace un bon BSA…

Si ça papote, c’est que c’est pas assez…