Ca piquait un peu ce matin, si nous n’étions pas parti en vélo, il aurait fallu gratter les pare brises.
Ce sont donc 9 Personnes qui se retrouvèrent au RDV habituel: Sylvain, Patrice S., Hélène et Stéphane, Béa et Jean-Michel, Margot, Jonathan et Sébastien.
Après quelques minutes à commenter d’exploit de notre bien-aimé président qui a assuré en finissant les 100 km de Millau pour sa première participation, exploit à revivre sur la page Facebook de VTT-Star grâce au direct live assuré par le trésorier du club, assis 18h sur sa selle (Une quête pour l’achat de Préparation H va bientôt être ouverte) , nous sommes partis sous un temps froid mais magnifique (mais froid quand même !)
La meilleure manière de se réchauffer étant d’enchaîner les côtes, nous sommes partis par la coulée verte, pris la petite partie du chemin de St Anne amenant au GR, grimpé vers la fosse aux chevaux, puis continué sur la côte menant vers la route aux Cerfs. Nous avons poursuivi sur le petit single nous amenant au panorama en profitant des magnifiques couleurs de cette belle journée automnale , alors que soleil et le dénivelé commençait à nous réchauffer.
Tout le monde était ravi et profitait de cette jolie ballade , la preuve, personne ne fait la gueule sur la photo:
Après une pause Klar
bien méritée en profitant du point de vue après ces quelques cotes, nous sommes repartis vers Moutiers, la Chapelle St Anne, puis le chemin du Grand veneur où nous attendais sagement Paulo, la nouvelle mascotte du club.
Nous ne saurons jamais si c’est parce qu’il avait fini le pain d’épices offert par Béatrice
la déception de ne pas voir le reste de la troupe, ou pour aller jouer avec un chien qui se baladait plus loin proche de la clôture, mais Paulo a décidé de nous quitter après s’être largement fait prendre en photo. Quoiqu’il en soit, son comportement très familier avec les hommes et les chiens nous laisse espérer de pouvoir le retrouver en terrine très rapidement au marché de St Arnoult.
Nous avons continué avec une partie plus roulante et plus appropriée à la préparation physique de Jonathan, qui malgré sa soirée arrosée et son manque d’heure de sommeil n’a rien lâché…en continuant la route du Grand veneur direction Rambouillet.
Sur la route, et probablement parce que la séance mécanique lui semblait planifiée trop loin dans la saison, Jean Michel nous a fait profiter de ses talents de mécanicien, en allant même jusqu’à changer à la suite 2 chambres à air anti-crevaison de marque Michelin qui était soit-disant percées. Perso, je n’y crois pas, il avait soit besoin d’une pause à force de toujours rouler devant, soit changer les chambres, c’est son kif, car la dernière chambre anticrevaison ayant été déjà remplacée il y a 2 semaines.
Nous avons ensuite poursuivi au sud ouest route de Batonceau, repiqué vers l’espace Rambouillet ou certains ont pu apercevoir de magnifiques cerfs, que nous n’avons pas réussi à faire bramer. Il faudra attendre le 6 octobre au soir pour cela !
Rentrée tranquille par la route de l’étang d’or, le vieux chemin de St Arnoult au travers  du St Benoit.
Au compteur un peu plus de 30 km et 250 m de dénivelé, par une magnifique journée d’automne dont nous nous souviendrons avec nostalgie (le sentiment, pas la radio) pendant les froides sorties d’hiver.