Pour le travailleur je ne sais pas mais pour 9 cyclistes c’était bien le cas : Vincent, Patrick, Muriel, Dany, Christine, Martine, Béatrice F., Laurent et Jean-Baptiste. Au passage, vous remarquerez que les femmes étaient en majorité aujourd’hui; Hélène dirait sans doute que nous assurons notre attitude meuf-friendly.

Bien qu’au lever le ciel était d’un bleu azuréen, au départ ce n’était plus le cas du tout; des nuages gris menaçaient partout. Malgré tout, cela n’a pas entamé notre confiance et nous voilà partis à tenter de rejoindre Villevert et Malassis mais nous y reviendrons…

Donc nous voilà partis à rejoindre Bonnelles par un chemin assez direct : la voie verte, Rochefort et le moulin Coleau. Jean-Baptiste a bien tenté de faire quelques clichés avec son appareil qui s’est mis à faire des siennes et ne plus obéir; il faut croire qu’il a subit les pires traitements et se trouve dans un très mauvais état. La première photo ne représente donc que deux membres très éminents du club (les autres étant bien moins importants l’appareil n’ayant pas voulu les prendre) :

sur la «green track»
au moulin Coleau

À l’entrée dans Bonnelles, voici que la pluie s’est mise de la partie. Nous avons alors trouvé refuge sous le porche d’une jolie propriété et attendu que cela se termine. Heureusement, la colère des Dieux était complètement bidon et nous n’avons pas attendu très longtemps, de plus cela n’a pas recommencé de toute la sortie! En sortie de Bonnelles nous avons donc rejoint Villevert, avec en vue Malassis. Muriel et Béatrice qui se plaignaient déjà depuis un moment de l’inconfort de leur monture ont alors trouvé un bel endroit pour s’arrêter :

Ensuite le parcours prévu a foiré, Jean-Baptiste n’avait pas réussi à se mettre correctement le parcours dans la tête (par ailleurs occupée par d’autres choses) et nous voilà partis sur Pecqueuse au lieu de bifurquer. Nous avons choisi de reprendre la voie verte pour commencer à rentrer, mais il a fallu descendre un escalier assez escarpé avec les vélos. C’est là que certains se sont révélés en tant que princes charmants :

Le retour s’est fait assez directement aussi par Bonnelles, Bullion et Rochefort. Nous avons laissé Vincent devant chez lui. Puis ensuite c’est Christine que nous avons raccompagnée. Laurent a dégotté sur le bord de la route un nouveau vélo qui lui sied parfaitement :

Certains sont restés à l’invitation de Christine mais Dany, Laurent et Béatrice, qui avaient d’autres chats à fouetter, sont rentrés directement. Nous avons donc pu passer un petit bonjour à Thierry qui semblait se porter comme un charme.

Au compteur : 33km/400D+.

Le souvenir vidéo de la sortie grâce à Laurent notre cameraman de talent qui a tout capturé avec sa GoPro© :