Malgré les pluies des jours précédents quelques 9 enthousiastes ce sont lancés ce Dimanche matin : Vincent, Dany, Patrick, Stéphane, Sébastien, Quentin, Guillaume, Lionel et Jean-Baptiste.

Le départ

Bon c’était clair ce serait humide, le départ était mouillé alors les bois ? Nous sommes partis en remontant par le château d’eau (Butte aux Fourneaux), le long de l’autoroute jusqu’à Ponthévrard par le single qui grimpe et serpente, puis derrière l’autoroute, au-dessus de Denisy jusqu’au mont Augé, traversée de la forêt jusqu’à la maison forestière de Sainte-Mesme, reprise du chemin goudronné (Route Antonine) puis traversée Sud-Nord pour rejoindre le single derrière la maison forestière du Semont suivi par le petit goulet qui nous a amené sur la plaine de la Fresnaie dont nous avons fait le tour. Là, Stéphane qui n’était pas en forme a décidé de rentrer, alors que nous lui avions préparé sa descente préférée…

A bicycle lost in the deep forest

L’équipe a donc continué par Dourdan et le chemin derrière la maison de repos du Bel-Air et a repris les champs vers le bois des Brosses jusqu’à Bouc-Étourdi. Nous avons alors grimpé la Butte au Charron pour redescendre sur Foisnard et Bandeville. Là c’est Dany qui craignant des crampes a décidé de rentrer. Nous voilà alors à grimper la butte du bois de Bandeville où enfin nous avons réussi à laisser Guillaume sur place (il nous narguait par sa jeunesse et son entraînement de brute! Mais les anciens ne se sont pas laissés faire. Tableau de chasse: un rugbyman pro à accrocher sur la cheminée).

On est donc rentrés par le chemin de Châtres, la Bâte, les Champards puis Longvillliers où Vincent est rentré chez lui. Le tour c’est terminé par l’ancien Moulin de Saint-Fargeau puis le moulin Neuf et l’USSA. 35km au compteur et 400+ de dénivelé, mais que de bonnes vraies côtes.