sur le Saint-Benoît

Les huit du rendez-vous étaient Stéphane, Sébastien, Philippe, Patrice, Laetitia, Quentin, Dany et Jean-Baptiste.

La sortie du jour s’est faite sous le soleil mais avec des températures un poil justes; les doigts piquaient encore un peu lors des passages à l’ombre.

Nous n’avons pas fait de grand parcours, ni d’importe montée afin que Laetitia reprenne raisonnablement avec sa côte encore douloureuse.

Nous sommes partis par la chaudière, puis dans les bois avons serpenté un peu afin de rejoindre le Vieux Chemin de Saint-Arnoult en passant par la mare Trémiaire.

La Fosse aux Loups

La Fosse aux Loups et le seul loup qui reste…

Vers Louareux nous avons pris les bois pour rejoindre la mare de la Fosse aux Loups, laquelle était bien basse et repris le Saint-Benoît pour ensuite longer l’Espace Rambouillet où nous avons aperçu quelques Daims dans les sous-bois.

En direction de l’étang d’Or nous avons bifurqué dans des chemins de traverse, plutôt cahoteux mais très charmants toujours en passant devant diverses petites mares (décidément la sortie était celle des «mares»).

Après avoir traversé la départementale, nous avons tourné dans les sous-bois de la forêt de Rambouillet pour rentrer par le Grand Veneur, le fond de Bullion, le carrefour de la route aux Cerfs (où nous avons croisé un drôle d’animal attaché au poteau indicateur) et le GR.

La faune locale

Au total 25km, sans véritable dénivelé (bon Laetitia a souffert sur la fin du GR) mais qui a bien servi à dégourdir les pattes et profiter du temps magnifique.