Il fait très beau ces jours-ci mais ce matin le soleil était caché. La promesse était qu’il se découvre dans la mâtinée. Toutefois, il ne faisait pas froid même si c’est toujours trop frais pour certains geignards (étant fâché avec l’écriture inclusive cela inclus évidemment la gente féminine).

Pour cette reprise des activités du club les troupes étaient dispersées : Quentin s’est engagé sur le 70km de la Randobolitaine, Cécile et Sébastien ont choisi de faire le 20km de la Randobolitaine mais en partant depuis Saint-Arnoult, Stéphane devait assurer le 55 ou le 70 de la même rando. Au rendez-vous du dimanche il y avait : Dany, Martine, Sylvain, Lætitia, Philippe P., Mumu et Jean-Baptiste. Il avait été convenu d’attraper Vincent en allant sur Rochefort. Donc 8 au départ du RDV.

Pour la reprise post-été de Mumu et Lætitia, nous sommes partis tranquillement en direction de Rochefort par l’Aleu, le club canin, le moulin des échelettes où Vincent qui avait anticipé notre venue nous a retrouvé. On a pris par Longvilliers puis la Bâte pour filer sur Bonnelles par le moulin Colleau :

En tentant de rejoindre Bullion nous avons croisé la route de la Randobolitaine (probablement le 70km) et à contresens Quentin dans sa jolie tenue. Nous ne l’avons pas stoppé dans sa performance mais l’avons copieusement salué. À partir de là, le jeu consistant à éviter la randonnée s’est installé; et il n’était pas facile car les parcours bouclaient pas mal dans tout le coin. On a rejoint Moutiers par la Galetterie pour s’arrêter un peu au coin des bois afin de se sustenter. Mais là aussi, dans les bois de Rochefort les Randobolitains tournaient. Après quelques détours nous nous sommes retrouvés sur la grimpette de la Robert Joly et notre petit défi habituel a repris. Tout le monde n’a pas tenté le coup et certains ont échoué; il fatu dire que le temps sec l’a pas mal ensablé et par effet, en a augmenté la difficulté.

Plus bas, au croisement de la route aux cerfs, le groupe s’est coupé en deux : Mumu, Dany, Martine et Lætitia sont parties pour rentrer. Le reste, Sylvain, Philippe, Vincent et votre serviteur sont partis pour grimper la route aux cerfs et monter sur le plateau. Là aussi nous avons constaté que le parcours tournait un peu partout sur le massif. Nous avons donc pas mal jonglé pour éviter de rouler dans les traces de la rando; mais nous n’avons pas pu y échapper totalement. Nous avons tout de même réussi à faire quelquels bonnes grimpettes. Une fois revenus sur Rochefort par la butte de la Justice, ce sont Philippe et Vincent qui sont rentrés. Sylvain et moi avons décidé de prolonger le plaisir par Morsang et Bouc-Étourdi. Nous avons pédalé un peu fort par émulation mutuelle et les cuisses ont l’ont bien senti! Sur Bouc-Étourdi nous apprenons alors qu’aux meurgers certains s’empiffrent aux frais du président (toujours empêché) :

La réplique fut immédiate, Sylvain a décidé de prendre l’apéro en direct :

Et glou, et glou, et glou…

Finalement tout le monde a eu sa dose (même si on a pas trop de nouvelles de certains) :

  • Dany, Martine, Lætitia et Mumu 26/300
  • Vincent et Philippe P. sans doute 30/350
  • Sylvain et Jean-Baptiste 43/550
  • Quentin aller-retour Rambouillet 2×13/100 + 50/600
  • Cécile et Sébastien aller-retour Rambouillet + rando 45/200
  • Stéphane 50/800 (bizarre cette différence d’avec Quentin).

À la semaine prochaine au forum…