Eh oui, puisque nous sommes en décembre, il faisait froid au petit matin. À peine quelques degrés, mais il en faut plus pour décourager les cyclistes aguerris que nous sommes! Bon, il y en a bien quelques-uns qui sont restés sous la couette, mais on a pu, sous les couches de vêtements apercevoir le nez ou les yeux de : Félix, Muriel, Cécile, Sébastien, Jean-Michel, Stéphane, Dany, Lionel, Martine et Jean-Baptiste. La dizaine, pile! La nuit ayant encore apporté son lot d’eau, nous avons convenu que pédaler dans la boue suffirait à notre bonheur et qu’il n’était pas nécessaire de chercher les dénivelés. Alors, hop, on part pour tenter l’aventure vers l’Étang de la Tour sur Vieille-Église, histoire de voir s’il n’avait pas trop changé depuis notre pique-nique de juin dernier…

On a donc pris dans le bois de Saint-Benoît qui, fidèle à sa réputation, s’était bien chargé de boue grasse. Cécile qui craignait un peu au départ à constaté asses rapidement que finalement la régularité et l’entêtement paient! Malgré ses cris, elle est passée quasiment partout!

La joie de dire des bêtises dans les frimas de l’Hiver qui s’annonce…

Comme c’était vraiment bien bien gras, nous n’avons pas pris le single du coin du bois mais le chemin carrossé le long du parc animalier. Sans est-ce par la grâce de l’absence de Lætitia mais nous avons pu observer une biche bien tranquille qui posait pour nous :

Nous n’avons pas continué sur l’Étang d’Or et avons coupé en direction de Vieille-Église par la route de Greffiers. C’était bien encombré de troncs, boue, etc :

Malheureusement, Stéphane a présumé de son habileté sur un petit fossé et il s’est fait assez mal dans les côtes. Du coup, Dany et Muriel qui voulaient aussi écourter leur matinée l’ont raccompagné. Le courageux a serré les dents… Espérons qu’il n’y ait plus de douleur que de mal… Ce petit groupe a donc terminé avec 26km/150D+.

Nous avons donc continué en direction de l’Étang de la Tour que nous avons contourné. Là Cécile et Sébastien sont rentrés de leur côté en terminant avec 33km/180D+

Les 5 restants ont donc continué par le GR1 par les Enclaves jusqu’à la Celle-les-Bordes en prenant le joli single qui serpente le long du ruisseau des Enclaves. On a ensuite grimpé par le cimetière (ouf! Ça pique!). En suivant le PR on a rejoint Chambernoux puis la fontaine Sainte-Anne. Comme personne n’avait envie de rentrer encore une fois par le GR, on a donc repris le grand veneur en grimpant pour rejoindre la route Royale et le single qui mène à la butte de la Justice! Bref, quelques belles petites grimpettes!

Dans le coin, les «weshs» tiennent les arbres…

C’est par la voie verte que nous sommes rentrés, où nous avons constaté qu’une maison semble se construire dans les bois dans la propriété vendue l’an dernier. Au compteur nous avions : 37km/320D+.