Au petit matin, la motivation était bien là à la simple pensée de revoir tout le monde (ou presque) :

petit déjeuner club!

Il y avait même quelques messages agrémentés de GIFs qui circulaient sur Messenger…

«À la saint Pascal, s’il fait beau l’été sera méridional», donc nous aurons un bel été. tant mieux car si le beau temps du confinement nous a aidé à le supporter, nous n’avons pas vraiment pu en profiter autant que nous le faisons d’habitude.

Nous avions prévu de reprendre les activités du club tranquillement ce dimanche en partant à 9h00. Il nous semblait prudent de ne pas faire les fous pour s’abimer un truc et gâcher l’été qui s’annonce. Il y avait donc du monde au rendez-vous! On a pu voir au départ : les habituels Dany, Quentin, Philippe D.O., Vincent, Christine, Philippe P., Mumu, Lætitia, Patrick, Stéphane, Félix, Patrice, e-Patrice, Jean-Michel, Sylvain, Cécile, Sébastien et Jean-Baptiste et pour la première fois Jacky. J’espère n’avoir oublié personne car les habitudes se sont un peu perdues durant l’enfermement…

Ça faisait un chouette groupe :

Nous avons aussi eu la sympathique petite visite de Martine et Béatrice, qui, parce qu’elles travaillent trop près de malades ont souhaité nous épargner (que cette pensée fraternelle leur soit rendue). Elles reviendront bientôt mais sont donc allées faire leur tour avec leurs vélos de route. Martine avait son nouveau vélo!

Comme prévu nous nous sommes coupés en deux groupes à la fois pour respecter les règles COVID et pour assurer une sortie agréable pour cette reprise.

Le groupe le moins ambitieux sportivement est parti sur Dourdan : Dany, Philippe D.O., Christine, Mumu, Lætitia, Félix, Patrice, e-Patrice, Cécile et Jean-Baptiste. Sans jamais forcer trop durement, le groupe est monté par le single le long de la D836 pour monter sur le plateau de la forêt de Saint-Arnoult et Dourdan. Là, nous avons pas mal serpenté sur les chemins jusqu’à rejoinder le chemin du Cordon puis celui du gros Chêne par la route Antonine :

Il y avait pas mal de monde, à pied ou à vélo un peu partout; chacun profitant de la liberté retrouvée pour élargir son horizon. Ensuite nous sommes descendus par le single en creux pour faire le tour de la Fresnaie.

Au retour vers le carrefour de Nemours, Patrice et Philippe D.O. sont rentrés. Le reste de la troupe a été rendre visite au chêne Saint-Louis :

Sont-y pas beaux ?

Le groupe est alors rentré par la route du Nord. Félix qui avait une contrainte horaire a alors pris son envol pour nous laisser tomber. Mais du coup, il a raté le détour par chez Christine où nous avons bu de l’eau et grignoté des petits bouts de pain sec. Bref, nous avons pris du temps pour discuter pour de vrai plutôt qu’en visio (c’était bien, mais en vrai ça n’a pas de prix).

Ce groupe a terminé avec 23km/210D+ au compteur. De quoi se dérouiller comme il faut sans se faire mal. Le temps étant au rendez-vous, c’était très chouette!

Le second groupe est, lui, parti par la voie verte pour rejoindre les bois de Rochefort où le meneur inconnu (de moi) a décidé de faire quelques grimpettes et détours (je soupçonne Jean-Michel d’avoir mené la danse). Ils sont partis via la fontaine Sainte-Anne (très belle en cette saison) pour rejoindre Chambernoux et Béchereau. Puis ont pris le bois de Longchêne et celui de Noncienne pour faire le tour de Bullion afin de rejoindre Rochefort par le champ de tir et rentrer par la voie verte.

La seconde équipe!
Ils ont vraiment pédalé!

Mon petit doigt Strava me dit qu’ils ont fait 30km/350D+.

Le président, qui a décidé de se faire le look «père Noël», s’est organisé un apéro solo en attendant sa dulcinée qui picolait «sévère» chez Christine :

Jus de citron ? Sirop de d’orgeat ? Boisson anisée ?