Nous étions 7 un poil après 8h30 : Jean-Michel, Sylvain, Dany, Mumu, Christine, Patrice et Jean-Baptiste. En attendant Philippe qui finalement ne vînt pas pour cause de crevaison, nous avons discuté avec Quentin qui passait nous dire bonjour. Il se remettait d’une drôle d’aventure qui l’a conduit à se faire opérer la mâchoire (il s’est fait battre sauvagement et sévèrement par des inconnus). Souhaitons-lui un bon rétablissement.

Nous sommes partis direction la Bâte où nous avons admiré les blés coloriés de coquelicots à perte de vue. Sans doute les agriculteurs se sont-ils calmés sur les herbicides… Tant mieux.

Qui est qui ?

Puis on a filé direction le château du Marais.

Ensuite, Saint-Maurice-Montcouronne. Au carrefour de la Belle Étoile on a pris le chemin pour rejoindre le très beau château de Baville.

Devant l’entrée du château…

Une fois le château contourné, on a repris sur Saint-Chéron afin de rattraper le GR de Pays Hurepoix pour nous retrouver à la ferme des Sueurs. Un peintre œuvrait à peindre la mare et ses animaux…

À la ferme nous avons croisé le bureau du club en pleine réunion :

C’est en redescendant sur le Val-Saint-Germain que nous vîmes d’autres peintres un peu partout car y est organisé chaque année la « Fête de la Peinture », rigolo tous ces Toulouse-Lautrec en herbe…

Nous avons suivi le GR du Hurepoix jusqu’à Saint-Cyr-sous-Dourdan mais un poil avant Bandeville, le groupe s’est scindé en deux : d’un côté les femmes, de l’autre les hommes. Un groupe est rentré plus tranquillement par la route et l’autre par les champs et bois.

Au final 42km et selon le groupe 350D+/450D+.