En ce 7 brumaire 2018 (jour de la figue), il y avait 11 citoyens présents : Hélène K., Martine, Christine, Patrice T., Ludovic, Sébastien, Cécile, Stéphane, Jean-Baptiste, Lionel et Jean-Michel. C’était pas vraiment Brumaire, plus Ventôse/Frimaire. En effet, il ne faisait pas franchement froid dans le fond mais le vent était assez important pour bien refroidir ce qu’il balayait.

Nous sommes alors partis ensemble par la Folle Entreprise. Déjà là, Martine qui recevait un coup de téléphone nous a perdus en prenant tout droit vers le chateau d’eau. Bref, il a fallu nous regrouper via les téléphones. Nous avons ensuite filé par le chemin aux vaches pour descendre sur Bouc-Étourdi. Là, nous nous sommes coupés en deux comme prévu au départ. D’un côté Stéphane, Martine, Christine, Hélène K. et Cécile. De l’autre les autres.

Les autres

Nous avons donc filé sur Foisnard. Sur les hauteurs Lionel et Jean-Baptiste se sont bêtement téléscopés; c’est JB qui a été éjecté de son vélo; plus de peur que de mal bien qu’il y avait quelques égratignures ici et là et un petit enfoncement des côtes mais cela devrait passer. Il y avait par là déjà de la chasse ainsi qu’en de nombreux endroits le long de notre parcours. Au ravin de Villeneuve nous avons un peu hésité mais finalement ils chassaient par ailleurs.

Idem de l’autre côté vers les Loges et la ravin de Patrouillot. On a filé sur Saint-Chéron par le plateau qui surplombe la ville, pour ensuite redescendre sur Le Marais par la route. Au Marais nous avons fait le détour par les champs pour remonter sur le centre équestre de la Licorne d’où nous avons filé sur Machery (merci de l’info Jean-Michel, je n’arrive pas à retenir ce lieu). Sur Bajolet nous avons repris les bois pour repasser devant l’Étang Baleine puis les bois d’Angervilliers d’où nous sommes redescendus par la très bonne descente (légèrement glissante avec les feuilles) le long de la clôture. Le retour était ensuite très classique, la Bâte, Rochefort et la voie Verte.

Au final, un peu mal aux pattes, nous avons tout de même pas mal appuyé sur les pédales : 43km, 500D+.

Le premier groupe (relaté par HK)

Voici un rapide compte-rendu de notre Master Klar Session n°1 :

Christine, Cécile, Martine, Stéphane et moi même avons donc quitté le reste de la troupe pour nous rendre sur terrain plat, large et carrossable, afin principalement de travailler la position sur le vélo et l’équilibre.

Martine nous a rapidement quittés suite à un appel de la maternité de Poissy, ses talents de sage-femme et de maman étant requis au plus vite : on attend de ses nouvelles.

Puis arrivés sur notre terrain de jeu, c’est Christine qui a du nous quitter pour une sombre histoire de bouton rouge introuvable sur une chaudière.

Nous avons donc passé environ une heure et demi à travailler la position debout, assis, (couché), puis nous sommes rentrés tranquillement par des petits chemins faciles pour mettre tout ceci en application.

Des progrès ont déjà été constatés sur le chemin du retour.