Patrick, Philippe, Quentin et Jean-Baptiste s’étaient engagés en ces temps de vacances scolaires sur la Zifoun’Oise qui avait lieu à Chambly (Oise).

Le départ fût rude, il était à peine 6 heures quand l’équipe est partie pour 1h30 de route pour le Vexin.

6 heures du mat’, quelques frissons!

Bon, un GPS nous a mis à au moins à deux reprises dans la mouise mais nous avons trouvé notre chemin. La ville de Chambly semble très agréable, mais nous avions rendez-vous sur la plus triste zone commerciale du coin. Mais c’était assez sympathique et il y avait une bonne animation, il faut dire qu’il y avait presque 1000 inscrits.

Allez, on y va!

Sur le départ, à la recherche des plaques

 

Le temps n’était pas au beau fixe, il y avait une bruine fine et tenace mais pas de froid. Nous nous étions couverts comme en hiver et après la première montée il nous a fallu nous découvrir quelque peu. La dite première montée était déjà bien sévère et longue. Nous avons d’abord voulu faire la boucle bleue mais une erreur de lecture des balises nous a fait faire un petit tour pour remonter la première côte! Hop 10km pour rien! Ensuite nous avons choisi la noire pour éviter le monde qui s’entassait déjà sur les parcours. Sur la noire le groupe s’est coupé en deux, Patrick et Quentin, les deux en tête (Quentin avait fait un peu le tampon entre la tête et la queue puis a tenté de rejoindre Patrick) puis Philippe et Jean-Baptiste en queue. Le terrain était vraiment intéressant avec de très bonnes montées bien longues et bien raides suivies de quelques plats (faux ou vrais) en lisière de champs, puis de descente bien rapides et techniques. C’était un vrai plaisir!

Les montées, ça monte…

Nous avons traversé de chouettes villages. Il y avait peu de monde sur la noire et nous avons donc été bien tranquilles. La fin de la piste était commune à tous les parcours, il s’agissait de boucles «autour» du ravito. Mais le temps s’est sérieusement gâté, et au ravito Patrick arrivé premier avait déjà renoncé à continuer, ainsi que Quentin. Nous avons donc suivi aussi, l’eau s’infiltrait dans les vêtements malgré nos précautions anti-pluie. Le ravito était bien sympathique comme Ludovic nous l’avait prédit : plusieurs stands salé (mini-sandwichs y compris de sanglier), sucré (gâteaux divers), café, soupe, crêpes, etc. Très agréable malgré la pluie.

Entre deux gouttes et après la terrine de sanglier

Une petite accalmie nous a fait reprendre les vélos mais la pluie a aussitôt redoublé et le retour n’était pas très agréable malgré la traversé de Chambly. À l’arrivée nous avons eu droit à nos sandwichs, boissons, etc. Tout aussi riche! En attendant le tirage au sort de lots divers et variés (y compris un Lapierre carbone tout neuf) nous avons été nous changer, et puisque le sort nous a été finalement défavorable nous sommes rentrés bredouilles, même si Quentin et Philippe ont trouvé un bon copain… Vous noterez aussi que Quentin a très probablement servi de modèle à leur logo! Il faut dire qu’il a réitéré ses exploits d’équilibriste tout au long de la matinée.

La mascotte et le logo des Zifoun’s

Une belle rando sportive à refaire (par beau temps!). Bilan 40km 750D+.

Les boucles