12 au top départ! Lætitia, Martine, Stéphane, Sylvain, Sébastien, Patrice S., Dany, Lionel, Béatrice, Jean-Michel, Patrick, et Jean-Baptiste.

Nous avons d’abord décidé de partir ensemble et d’examiner la situation un peu plus loin; ceci afin de ne pas faire un groupe trop réduit avec Lætitia.

Chacun semblait avoir suivi la prescription et s’était chargé de vététéstarine (produit recommandé par l’union intergalactique des cyclistes à pneus larges) :

Nous voilà donc tous partis par l’ancienne vois ferrée pour reprendre par le stade municipal, la folle entreprise et la forêt de Dourdan en direction de Bouc-Étourdi. Le terrain était particulièrement collant et le temps couvert puis qu’un brouillard (pas trop épais) nous a couvert toute la mâtinée.

Sur Bouc-Étourdi nous nous sommes donc coupés en deux groupes, Martine, Béatrice, Lætitia, Dany et Patrice S. (pour les surveiller) d’un côté et les autres de l’autre.

Les deux groupes ont tenté de prendre un itinéraire menant vers Foisnard, chacun pensant éviter l’autre. Mais évidemment nous avons fini par nous recroiser. Surtout qu’il a fallu faire demi-tour puisqu’une battue était organisée.

Un groupe a pris par Morsang pour rejoindre La Bâte et rentrer sur Saint-Arnoult. 28km/280D+ au final.

L’autre a pris un itinéraire plus piquant pour grimper au-dessus de Bandeville et récupérer les bois d’Angervilliers. Le groupe a tenté quelques bonnes côtes en tournant ici et là. Pour rentrer, il a été décidé de reprendre par le Bourgneuf, monter la butte et redescendre sur Bullion pour remonter le long du champ de tir. Comme personne n’a tenté de raccourcir le parcours, tout le monde a pris sur Rochefort puis petit tour par Moutiers ou même deux courageux ont monté la butte de la justice (Stéphane et Lionel) histoire de faire tourner les pattes! Le retour s’est fait laborieusement par le GR où Patrick, Sébastien et Jean-Baptiste eurent quelques petites faiblesses. Au final 39km/480D+.

La semaine prochaine…le repas club!