Ce matin avait un petit air d’été indien, il faisait frisquet mais la température s’est rapidement élevée et le soleil était plus qu’agréable.

Au rendez-vous nous étions 17! Jean-Baptiste, Dany, Antoine, Christine, Cécile, Hélène, Béatrice, Jean-Michel, Ludovic, Philippe P., Patrick, Patrice, Sébastien, Rémy, Jean-François, Quentin et Lionel.

 

Nous nous sommes d’abord coupés en deux avec Patrick qui a pris en charge le Groupe 1 avec Christine, Hélène et Cécile. Leur tour était de 17km et 210D+. Ils ont travaillé les descentes debout sur les pédales et monté le Robert Joly! Le travail a aussi été de passer des branches sans buter. Rappels sur les vitesses, etc. Christine qui testait ses pédales automatiques n’a même pas chuté!

Le second groupe est parti avec Jean-Baptiste à sa tête, direction Rochefort en serpentant au-dessus de la voie verte tandis que le G1 passait en bas. Jean-Michel a dû faire demi-tour puisqu’il n’avait pas de plaquettes à l’arrière, victime d’une erreur de remontage ou casse?! Nous avons ensuite pris la direction des bois de Rochefort où j’ai proposé aux costauds de grimper sur la butte de la Justice et nous nous sommes rejoints sur le single qui suit. Ensuite je leur ai proposé de grimper une autre butte tandis que nous prenions un joli single dans les fougères.

  

Nous avons eu du mal à nous retrouver c’est là que nous avons décidé de nous scinder définitivement. J’ai donc emmené Dany, Antoine, Béatrice, Philippe, Sébastien, Patrice vers le Grand Veneur pour ensuite basculer sur la Celle-les-Bordes puis reprendre les Enclaves sur la forêt de Rambouillet afin de suivre le GR1 dans sa partie sauvage. Nous avons fait le tour par l’Étang d’Or et sommes rentrés par le single de Greffiers qui avait été pas mal défoncé par les sangliers, mais nous sommes passés (une biche nous a suivi puis s’est enfuie lorsque la possibilité lui a été offerte, nous l’avons dérangée). Le vieux chemin de Saint-Arnoult était assez boueux, en tous cas assez pour nous salir, histoire de ne pas rentrer trop propre et de lever les doutes quant à l’exercice de notre sport. Les bois étaient magnifiques et pleins de cueilleurs de champignons! Pour finir 36km, 350D+

Le troisième groupe (d’après mes informations) a pédalé dur, peut-être un poil trop ? En tous cas ils se sont aussi scindés en deux avec Lionel et Rémy d’un côté et Jean-François, Ludovic et Quentin de l’autre. Je n’ai pas les kilométrages, mais il y en avait avec de la grimpette! Ce groupe mérite des ajustements, l’esprit convivial du club en souffrirait.