Ayant été puni par Martine, c’est donc moi Jean-Michel qui me tape le compte-rendu de la sortie…

Ce matin seuls quelques courageux étaient présents aux RDV, ceux qui ont compris que l’eau qui tombe du ciel est la même que celle qui sort de la douche (clin d’œil à Lætitia qui se reconnaitra dans ces paroles et qui s’est dégonflée en voyant la pluie tomber cette nuit… À sa décharge, elle n’était pas la seule à déclarer forfait…). Donc ce matin étaient présents Margot, Martine, Béatrice, Sylvain, Lionel et Jean-Michel.

Les ThouFret n’étant pas présents et n’ayant pas donné signe de vie, nous décidâmes de partir en direction du skate parc, au cas où nous les croiserions puis de prendre la Rue de la Chaudière en direction de Rambouillet.

Afin d’éviter la boue du GR entre Saint-Arnoult et Louareux, nous avons fait une petite variante nous conduisant jusqu’à Clairefontaine (Allée de la Maçonnerie, Allée Princesse, Chemin du Mesnil, puis nous avons réalisé une petite boucle pour longer la Rabette : Chemin de l’Essart, La Rabette, Chemin des Pâtures). Après avoir retrouvé le Chemin de l’Essart direction Louareux pour retrouver le GR par l’Allée Verte, La fosse aux loups. Nous avons ensuite continué sur le GR par le Vieux Chemin de Saint Arnoult puis la Route de l’Etang d’Or où Jean-Michel se retrouva au sol après une glissage de l’avant sur une racine. 

En longeant le parc animalier nous avons pu observer un jeune cerf qui ne semblait pas perturbé par quelques VTTistes. 

Au croisement de la Route de Greffiers Martine et Béa nous proposèrent d’aller boire un jus de pommes à la ferme de la Hogue. C’est alors que Martine a essayé de nous perdre plusieurs fois avec son GPS et nous a fait traverser des piscines alors que nous avions pris soin jusque là de garder les pieds au sec …

C’était pourtant simple, il suffisait de rester sur la Route de Greffiers jusqu’à la ferme des 4 étoiles et non pas la ferme de la Petite Hogue où nous nous sommes retrouvés dans une propriété privée …

La charmante propriétaire nous ayant remis dans le droit chemin nous avons enfin pu boire notre jus de pommes bien mérité. 

Comme l’heure avançait et que nous nous étions refroidit nous avons alors décidé de rentrer par le GR de Martine qui cette fois-ci paraissait sûre d’elle, ce qui ne l’a pas empêchée de tomber …

Nous sommes ensuite rentrés par la Route de la Croix du Grand Veneur, puis la Route Ducale et la Route Robert Joly.

En haut de la butte de Guhermont, Margot nous a fait profiter de son expérience en selfies pour nous faire tenir tous sur la photo.

Conclusion, ce fut une sortie fort sympathique sans pluie, d’environ 40 km et 250 D+