Note préliminaire : les statistiques «club» reprennent, cette journée est la première comptabilisée, c’est arbitraire et comme c’est moi qui compte, je fais ce que je veux. Pour obtenir de meilleures statistiques pensez donc à m’envoyer un chèque…

Il y avait 17 gugusses au départ du matin, un joli regroupement de joyeux drilles. Cette fois c’est Sylvain qui jouait le rôle du nouvel arrivé; mais il y avait aussi José qui faisait son retour parmi nous. Cécile qui n’était pas venue depuis longtemps et qui nous manquait était là aussi. Il faisait très beau, un peu frais au départ mais ça ne piquait pas les doigts, et puis la mâtinée fût très agréable car pas trop chaude non plus. La lumière de Septembre illuminait les sous-bois, c’est une belle arrière saison.

Nous avons fait fonctionner deux groupes homogènes, d’un côté Patrick, Muriel, José, Sophie et Cécile et de l’autre Ludovic, Sylvain, Patrice, Vincent, Christine, Maëlys, Dany, Stéphane, Sébastien, Philippe P.,  et Jean-Baptiste.

Le groupe 1 a parcouru 20 kilomètres pour 200D+.  Ussa, Longvilliers, Rochefort, Bullion, Moutiers, petit test sur la montée du Robert Joly puis nous avons fait la boucle pour la redescendre. Et retour Saint-Arnoult. Nous avons fait de la route, chemin et single ainsi que quelques côtes.

Le club des cinq

Le boss grimpe «Bob le Magnifique»

Le groupe 2 a parcouru 30 kilomètres pour 450D+ en un très bon temps car nous étions de retour vers 11h30. L’homogénéité du groupe y était pour quelque chose, sans doute. Nous avons d’abord filé sur Dourdan en montant sur le single le long de la départementale. Arrivés à hauteur de l’autoroute, Christine nous a quitté pour panne mécanique (la transmission est trop usagée, elle devrait revenir avec une monture presque neuve la semaine prochaine si le livreur tient ses promesses). À peine passé l’autoroute nous avons aperçu une biche qui traversait la route de la Lieue. Après avoir filé droit sur la maison forestière de Semont et descendu le single des Buttes Blanches nous avons traversé Dourdan le long de la Rémarde avant de rejoindre les bois de l’Ouye. La première vraie belle côte a bien fait mal car elle était particulièrement ensablée et nombreux était ceux à préférer pousser. Ensuite nous sommes passés près des Granges-le-Roi en suivant le chemin du Caribotin pour terminer par prendre les bords d’un champ fraîchement retourné; comme disait Sylvain il ne nous manquait plus qu’un soc pour se sentir cyclo-agriculteur.

Photo peu floue, mais on y distingue le magnifique couvre-chef de Sébastien qui le porte bien

Strip-tease

Nous sommes alors redescendus pour reprendre au pied de l’Abbaye (occupée par des scouts sous tente).

Puis nous avons filé sur les bois de l’Ouye des deux côtés de la départementale jusqu’à remonter au carrefour de l’Élu par la petite grimpette casse-pattes. Là nous avons rejoint la gendarmerie de Dourdan et sommes passés sous l’Hôpital pour passer aux Fontaines Bouillantes. Il y avait pas mal de piétons/coureurs, la fin de la saison et ses beaux jours… Pour finir en beauté nous sommes passés par le joli chemin du gros Chêne qui surplombe Sainte-Mesme et qui nous fait traverser les pins.

«Joyeux», il en faut 1 par club! C’est le nôtre…

Puis nous sommes rentrés assez tranquillement par les deux mares et le château d’eau.  Pour sa première sortie Sylvain semblait content, en tous cas il n’a pas faibli…