Effectivement ce week-end a été une sorte de cocktail un peu détonant.

D’abord, le forum.

Y étaient présent sen permanence le bureau (Patrick, Philippe, Martine et Jean-Baptiste) et pas mal de joyeux accompagnants, certains étaient venus y faire un petit tour, d’autres sont restés plus longuement. Certains étaient d’ailleurs multi-carte : ping-pong (oups Tennis de Table), Taï-chi, Photo, etc. On s’est bien marrés comme d’habitude. Bon, nous n’étions pas venus que pour cela mais c’est important aussi. Nous avons eu pas mal de visites comme l’an dernier en fin de matinée surtout. Margot est venue s’inscrire et hop une nouvelle recrue! José a été obligé de s’inscrire et hop un de plus. Idem Mumu et Sophie. Puis nous avons glané une bonne dizaine d’adresses mail de gens assez intéressés, de tous âges, tous niveaux, etc. Il est fort probable que plusieurs d’entre eux viennent dans les semaines à venir. Plusieurs ont indiqué que c’est via le site que nous avions été repérés. La vidéo sur grand écran a encore eu son petit effet et le passage dans la neige un petit succès, malgré les douteuses tentatives de piratage de Lætitia.

au petit matin, les braves…

discussions endiablées dans la journée

visite du Bourgmestre, avec le président du monde

dans cette photo est caché un honorable membre du club, retrouve-le et gagne ton poids en petits pois

 

Ensuite la sortie régulière du lendemain.

5 présents : Patrick notre magnifissime président, Mumu la reine mère, Sophie, Maëlys et Patrice T. Et oui voilà que le club est affublé d’un second Patrice! Bienvenue à Patrice T.! Désormais nous avons Patrice S. et Patrice T. Patrice T., donc, roule en VTTAE. Le groupe a parcouru une petite distance tranquille à la fois pour le redémarrage en douceur de Sophie et un test pour Patrice T. qui n’a encore pas roulé beaucoup depuis l’achat de son engin. Le tour a consisté à prendre la voie verte, Rochefort, Moutiers et retour à Saint-Arnoult. Il y a bien eu quelques péripéties : Sophie a fait une chute (vraisemblablement sans gravité sinon on me l’aurait dit) puis a perdu sa roue un moment après. L’explication la plus probable est la suite logique de son bricolage maison qui a consisté à réparer une crevaison durant la semaine; une étape cruciale a dû être négligée. En tous cas, plus de peur que de mal, j’espère. Le groupe a croisé Daniel C. de l’USSA qui faisait la surveillance de la randonnée, car le groupe a vainement tenté d’échapper au BSA mais a emprunté quelques singles réservés à la rando à contre-sens. Ils ont aussi croisé Philippe D.O. dont les aventures sont ci-après.

«leçon numéro 12 : dans axe de la vélo roue l’encoche insérée à cet effet dans le cadre de l’engin placée correctement» dans «Entretien ton vélo avec Sophie» traduit du chinois par Gogol aux éditions ©Viens Tâter le Terrain

Tous ensemble, tous ensemble, ouais

un nouvel essai de «Patocharly et ses drôles de dames», mais avec Patrice T. et Philippe D.O. en incrustation

BSA 40km à 7h00

Au départ de 7 heures, outre le groupe BSA 55-70, il y avait Philippe D.O. qui souhaitait faire le 40km mais aussi rentrer tôt. Il est donc parti seul à son rythme, mais si j’ai tout compris a perdu le balisage en cours de randonnée et a donc terminé sur le 25km! Il est donc rentré suffisamment tôt pour assurer sa contrainte suivante avec de la marge (bon un peu dégoûté quand même)! Il a roulé 28km en ayant rencontré le groupe de la sortie régulière mais aussi croisé deux fois le groupe 55-70 (voir plus bas)… Dommage qu’il soit parti seul, mais il n’y avait personne pour l’accompagner. Je ntoe qu’il a eu de la change il aurait pu se retrouver sur le 12-famille ou le parcours marche…

BSA 55km à 7h30 (texte de Stéphane)

Jean-Michel et moi, on a donc fait le 55km, et on a au compteur 53,5 km, D+ d’environ 950 m.
Départ vers 7h45 (désolé Ludovic, j’ai honte…), et arrivée à 12h pour moi, un peu plus tôt pour Jean-Michel qui s’est fait plaisir sur la fin
et m’a largué (il a bien fait !). On a vu Hélène B. qui revenait de son 25/40 bâtard (elle nous a dit avoir fait 34km) vers 12h15 environ. elle était très contente du vélo de prêt !
Les ravitaillements ont été les bienvenus en ce qui me concerne (roulant sans sac, ça me permettait de remplir ma gourde, et je ne parle pas de Jean-Michel !).
Pas de souci de fléchage mais il a quand même fallu être vigilant à certains endroits je trouve.
On n’a pas fait de photos, malgré les spécifications du patron ! (Note du patron : ton vélo sera immolé en place publique Dimanche prochain pour avoir bafoué le règlement).
Hélène K. est coincée sur le canapé avec une sciatique…

 

BSA 25-40km à 8h15

Le plus gros groupe est parti sur le 40km avec Philippe P., Martine, Béatrice, Sébastien, Patrice S. (l’ancien mais je ne parle pas de son âge!), Dany, Ludovic, Christine et Hélène B. Ludovic est donc parti sur le 40km puisqu’il n’avait pas été prévenu de l’avancée de l’horaire du 55km. Jennifer qui s’était annoncée n’est pas venue. Hélène B. est partie avec tout le monde ne sachant pas vraiment si elle ferait le 40 ou le 25, elle a finalement fait un mix de 34km et en était très contente (notons la performance puisque la veille elle est venue de Paris avec son frangin à vélo : 70km au compteur! Notez que c’était son anniversaire – à elle pas au frangin – 30 ans c’est beau!). Le groupe est resté soudé sur tout le parcours. Il paraît que Christine a réussi à grimper toutes les côtes, et pourtant il y en avait de sévères (on veut la marque de son chocolat du matin). Dany a survécu à des crampes apparues en cours de randonnée.

au départ

au ravito 1 à la Fontaine Sainte-Anne

un selfie de groupe au complet (photo prise par une taupe)

 

BSA 55-70 à 7h00

Quentin, Lionel et Jean-Baptiste avaient décidé de s’engager sur le 70km et Rémy qui voulait rentrer tôt lui s’est inscrit sur le 55km. Le groupe est parti ensemble, laissant Philippe D.O. à son rythme sur le 40km. Il ne faisait pas trop froid et le soleil pointait tout juste! Le rythme était raisonnable, il a fallu commencer par le GR à froid, puis le Robert Joly, que seul Rémy a grimpé jusqu’en haut, JB ayant décidé de s’économiser pour la fin n’en a grimpé que la première partie, mais Quentin et Lionel se sont faits piéger en appuyant trop fort et donc en dérapant dans la montée. Je dois dire qu’à l’étude de indicateurs Strava, en réalité pour à peu près la première partie du parcours, j’ai explosé toutes mes perfs sur les segments Strava correspondant, et le premier est le Robert Joly. Après la montée nous avons eu régulièrement des pensées pour les 40km car les côtés piquaient bien fort. Dans la descente qui suivait , voilà que Lionel explose son pneu, il a donc fallu mettre une chambre dans son Tubeless. Cela a laissé le temps à Philippe D.O. de passer fièrement à côté de nous. Nous avons fini par le rattraper un bon kilomètre plus loin peinant dans une autre côté piquante des bois de Rocherfort. Nosu l’avons laissé pour ne plus le revoir. La parcours consistait à prendre à la suite à peu près toutes les côtes de tous les massifs locaux! Bref, on a appuyé sur les pédales et serrés les dents. Personnellement, je me suis économisé (j’ai tenté de) sur les côtes les plus piquantes en terminant à pied. En réalité, je me suis sans doute un peu trop cramé. Un poil avant le ravito 2, j’ai commencé à sentir les cuisses, mais j’ai maintenu les crampes sous le boisseau. Après le ravito 2, Lionel a décidé (vu l’heure) de finir avec Rémy sur le 55. Quentin et moi avons décidé de finir coûte que coûte ce foutu 70. Sur Bouc-étourdi Rémy avaient de sérieuses difficultés, il a certainement terminé en tirant la langue. Quentin et moi avons assuré encore pas mal jusqu’au ravito 3. Là, àprès avoir annoncé que nous faisions donc le 70 mais que nous étions partis à 7h00, le groupe présent sur le ravito a trouvé ça incroyable (de lenteur évidemment). Mais cela n’a pas entamé notre détermination. Quentin a mieux fini que moi, il m’a été impossible de monter deux trois côtes vers l’autoroute sur le vélo. La fin fût une surprise, j’avais annoncé la veille que nous terminerions vers 13h00 et nous sommes arrivés à 12h50!

au ravito 1

pour une fois que j’arrive à prendre Rémy en photo de sorte qu’on le voit bien. En tous cas, il sait faire ses lacets

j’étudie la carte, bon en fait je soulage temporairement les cuisses en douce

Arrivée

Stéphane et Jean-Michel étaient déjà là depuis un moment. Lionel, Rémy et Philippe D.O. déjà partis. Nous avons donc attendu le groupe 40km quelques instants. Le temps de déguster une saucisse et boire une bière. Nous avons donc prolongé le plaisir en rigolant un bon moment, chacun racontant ses aventures… IL faisait bien chaud et nous étions réfugiés à l’ombre. Certains sont venus nous féliciter pour nos jolis maillots, alors bravo à tous ceux qui ont participé à cette opération. Il faudra donc sans doute la renouveller au plus vite afin d’équiper les nouveaux venus qui le souhaite évidemment…