Les compères commencent à être organisés! Ce matin ils ont réussi à partir à l’heure, soit 9h00! Suite à l’ascension qui avait scié les pattes de Jean-Baptiste, ils n’ont pas tenté de truc terrible : le chaos de Bourbouillet (ça fait flipper un peu non ?). Il s’agit de tourner un peu autour du joli village de Saint-Alban-Auriolles. Bon pour le trouver il faut vérifier ses sources puisque sur les traces il est indiqué sous le nom de Saint-Alban-sous-Champzon! Hop au parking et départ pour monter dans un pierrier mais dans une pente assez raisonnable. Le chemin était parfois sans pierre mais bordé de murs en pierre sèches d’une hauteur assez importante (murs parfois partiellement écroulés) :

Il y avait bien quelques poussettes dans certaines descentes mais bon c’était très sympa. La trace les a ensuite envoyés faire un tour dans les «gras» où il était recommandé de faire attention à bien suivre la trace sous peine de se perdre : un vrai dédale. La piste était bien rigolote mais très technique; le pilotage était bien fin. C’est assez rigolo, la végétation empêche de se repérer et de nombreux chemins se croisent un peu partout. On roule essentiellement sur des pierres plates (enfin c’est relatif!) mais creusées par les pluies, il y a donc des crevasses de parfois plus de 3/4m , c’est assez étonnant, une sorte de glacier de pierre.

La végétation y est très dense et la mousse envahi un peu tout partout.

Ils ont ensuite tracé sur les hauteurs d’un cirque avec une très belle vue et puis une descente de dingue dans les bois avec des sauts à tire larigot.

Très chouette tour de 30km avec 400D+, une ballade du Dimanche quoi! Le «chaos» ? Et bien parce que les pierres (nombreuses) du parcours étaient disposées de façon très chaotique.