Les sous-bois de la route du Gros Chêne

Quelle belle journée que celle-ci ! Un temps magnifique durant toute la sortie, y compris la chaleur en fin de matinée. Au départ huit costauds : Dany, Patrice, Sébastien, Philippe, Sébastien, Quentin, Lionel et Jean-Baptiste.

des animaux des bois

En prévision de notre sortie très sportive de la semaine suivante nous avons prévu de grimper un minimum. Nous sommes d’abord partis en montant par la rue des Garennes, histoire de chauffer les jambes, puis on a grimpé au sommet jusqu’à l’autoroute pour redescendre sur Saint-Arnoult dans le single «aux abeilles» et traverser en face afin de grimper jusqu’au péage et longer l’autoroute pour remonter sous le pont; déjà donc quelques petites grimpettes pour se mettre en jambe.

On a ensuite filé sur Dourdan en passant par les fontaines bouillantes afin de rejoindre le rond-point de la gendarmerie de Dourdan où l’on a rattrapé le GR111 pour entrer dans la forêt de l’Ouye et rejoindre l’Abbaye. Là, nous avons entamé quelques bonnes montées du côté de la Tête des Granges (chemin du Caribotin et du Renard) et donc profité de la bonne descente de la Butte Grise.

vers l’Abbaye de l’Ouye

Qui n’a toujours qu’une seule roue ?

Pour reposer les jambes, on a contourné l’Abbaye puis remonté vers le bois des Gardillons pour redescendre encore sur l’Abbaye. Là, le groupe a décidé de se scinder en deux mais a continué quelques temps en rejoignant les Fontenettes où la coupure s’est faite. Dany, Sébastien, Patrice et Stéphane ont souhaité rentrer plus tranquillement et Lionel, Quentin, Philippe et Jean-Baptiste ont voulu encore tirer sur les pattes en remontant par la route des Monceaux puis en rejoignant le parking au-dessus de Sainte-Mesme. On est descendus à toute berzingue depuis le carrefour du Grillon, remonté dans le bois des Sables pour redescendre en direction du Moulin Corpeau et traverse Sainte-Mesme pour reprendre la forêt domainiale de Dourdan par la petite route qui monte sévèrement et qui a fini de couper les jambes de Philippe. On a donc terminé en prenant les bois au-dessus de Denisy afin de rejoindre l’autoroute et de la longer pour rentrer par la chateau d’eau. Durant ce périple, l’autre groupe nous a fait part des crampes de Dany (voir illustration). Les deux groupes ont fait quasiment la même distance, soit un poil moins de 40km, un groupe a grimpé de 400m environ et l’autre d’un petit poil plus de 500m. Les bois étaient vraiment magnifiques : les feuilles bien vertes, les herbes qui sortent, des jacinthes un peu partout… On vous le dit: magnifique!

Et qui c’est qui a des crampes ?

Les jacinthes étaient aussi de sortie

Le groupe…heureux!