Étaient présents : Martine, Lionel, Patrick, Philippe, Sébastien, Stéphane, Laetitia, Patrice, Jean-Baptiste.

Bon après les vœux en usage au mois de Janvier, le rituel du «bricolage de départ» a repris, cette fois-ci c’est Lionel qui avait un disque de travers ou je ne sais quoi. On a donc démarré un poil en retard, le reste de la troupe causant de choses diverses et variées (en tout cas très importantes). Nous sommes partis par des températures raisonnables, en tout cas pas de très grand froid, mais juste froid. Le tour a commencé par le Bréau, le passage sous l’autoroute et le TGV, le carrefour de Nemours, le single sur les hauteurs des fontaines bouillantes, détour pour arriver à la voie ferrée puis le stade de Dourdan. Ensuite, passage par la maison de retraite de Dourdan où Laetitia est tombée dans la pente (cris + bruits de chute divers), mais sans mal. Ensuite descente vers Bouc-Étourdi pour une petite photo souvenir.

La troupe sur Bouc-Étourdi

En vente à la ferme!

 

Nous avons ensuite tenté de franchir la butte vers St-Cyr; mais le panneau «chasse en cours» et la brume nous ont fait renoncé, on est donc repartis par le chemin aux vaches (c’est là que la boue s’est mêlée de la partie), la maison forestière de Dourdan, remontée du single du GR, chemins très boueux puis retour vers Saint-Arnoult. Le tour n’était pas très grand, environ 25km et 250+ de dénivelé, mais on a bien bien discuté. Jean-Baptiste a terminé plus râleur que d’habitude car cette fois son genou a lâché à 15km et la fin s’est révélée très très pénible (la probabilité de ne pas le voir pendant un bon moment est élevée).