Cet été, nous sommes partis en Irlande. Habitués des road trips un peu à l’arrache, nous avons décidé de mettre un peu plus de fun dans cette excursion en emmenant deux VTTs et tout le matériel qui va bien avec. Le rythme choisi ? Une sortie VTT un jour sur deux, Une sortie culturelle le jour alternant et au moins une pinte de Guinness tous les jours.

Préparatifs

La semaine de préparatifs consiste à :

  • Faire des incantations divines et des anti-danses de la pluie pour que la météo ne soit pas à la hauteur de sa réputation humide

    Spoil : on s’est quand même pris une grosse journée de pluie.

  • Acheter une carte de l’île et de marquer tout ce qu’on a envie d’y voir/faire. Une couleur pour chaque type d’activité (VTT, Rando-paysage, visite culturelle). Le but étant de dessiner grosso-modo un trajet optimisé pour voir/faire le maximum de choses, sous la contrainte de 150 km ou 4h de voiture par jour et un d’arriver dans une zone non densément peuplée pour trouver un campement.

La fameuse carte qui nous servira pour tout le voyage

  • Faire une liste de trucs à emporter pour s’habiller, vivre dans une voiture et dehors pendant dix jours, faire du VTT en toute sécurité et sérénité. ça peut paraître bête, mais on a vite fait d’oublier quelque chose.
  • Et accessoirement trouver un vélo pour Thibault à 48h du départ.

Y aller et en revenir

Les VTTs avaient théoriquement leur place sur le porte-vélo sur boule d’attelage (béni soit le mec qui a inventé ça, car passé les premières frayeurs du oh-mon-dieu-ça-bouge-énormément-tu-as-bien-serré-tout-?-mon-vélo-je-ne-veux-pas-te-perdre-si-prématurément-sur-l-autoroute, il faut avouer que c’est assez pratique pour l’itinérance.

MAIS :

  • la compagnie de Ferry te surtaxe si tu as un porte-vélo et des vélos

    Où est Charlie ?

  • les routes de campagne là bas sont tellement étroites que même notre petite voiture a fait des bisous au bas-côté. Dans ces conditions, avoir des vélos qui dépassent de la voiture en largeur…ce n’est pas l’idée du siècle.
  • le porte-vélo n’est pas sécurisé et bien que l’Irlande ne soit pas réputée pour son taux de criminalité, ça nous tentait moyennement de tenter le diable pendant que nous visitions un site ou sirotions une Guinness.

DONC, les VTTs ont passé le road trip dans le coffre quand ils n’étaient pas dehors pour la nuit ou en sortie.

On avait dit « PAS DE BORDEL DANS LA VOITURE »

Rouler en Irlande

Hé bien, c’est pas évident. Les irlandais, bien que très accueillants, sont fort attachés à la notion de propriété privée. Ajoutons à cela qu’il y a des moutons, et donc des enclos, partout.

FRUS-TRA-TION EXTRÊME

Il n’existe pas vraiment un réseau de chemins/sentier comme en France dans n’importe quelle forêt. Un peu frustrant, car on ne peut pas s’arrêter sur un coup de tête dans un joli endroit. Il faut tout planifier. Ou rouler sur des petites routes.

La route irlandaise

Thibault face à la mer

Tout planifier ? quasiment, qu’il s’agisse de traces GPX mise à disposition par des habitués ou bien d’une sortie au Bike Park.

Le Bike Park qu’est-ce que c’est ? LE PARADIS. wai wai. Au même rang que l’inventeur du porte-vélo sur boule d’attelage, je mets le fondateur de Coillte Outdoors. 

Ce sont des pans entiers de montagne dédiés aux activités d’extérieur, essentiellement le VTT et/ou la randonnée. Ce sont des espaces tout spécialement aménagés pour et par des VTTistes, un Disneyland du VTT ! Le tout pour une somme modique (de 0 à 5€ la journée par voiture).

Plan d’un site Coillte

Plusieurs circuits de difficulté et de longueur variées sont proposés, avec des itinéraires bis « techniques ». Tout est étudié, les virages relevés, le taux de singles (près de 90% à vue de nez), l’alternance descentes/montées et leur pente, les petits pontons pour traverser les tourbières (aussi mignon que casse-margoulette…)

Au dessus de la tourbière

En vrai, c’est pas si large…

Un petit single

Il existe également des sites Coillte dédiés à la randonné, certains coins valent le détour…

Le Nord Nord Nord de l’Irlande…

Le reste, la vie en road trip

Parce que 50% des journées n’ont pas été dédiées au VTT et que l’Irlande est un très chouette pays.
Voilà comment on aime nos vacances 🙂

Notre rituel quotidien

hôtel ****

Là haut sur la montagne (Connemara)

le campement (camping sauvage mais respectueux de l’environnement et propre)

Il fait tellement moche dans ce pays…